Max Mosley porte plainte contre Google

20 Sep 2019 admin

first_imgMax Mosley porte plainte contre GoogleL’ancien président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) attaque en justice le moteur de recherches pour forcer le géant américain à revoir son système de modération.Si vous tapez “Max Mosley” sur Google, les premiers résultats que vous trouverez seront les suivants : “max mosley nazi”, “max mosley video”, “max mosley nazi video” et “max mosley nazi scandal”. Pas étonnant quand on sait que l’ancien président de la FIA, fils d’un dirigeant de l’équivalent du FN anglais, a été surpris en 2008 par le quotidien à scandales News of the World dans une vidéo montrant ses pratiques sadomasochistes avec un groupe de prostituées, le tout en costumes à connotation nazie. À lire aussiÉquinoxe du Printemps : pourquoi tombe-t-il le 20 mars ?Mêlé à une affaire d’écoutes téléphoniques cette année, le tabloïd aurait versé plus d’un million de livres sterling à “des victimes” pour tenter d’étouffer l’affaire, dont justement Max Mosley. Amené à témoigner dans l’enquête lancée par la justice britannique, l’ex-patron de l’automobile mondiale a, à cette occasion, révélé qu’il avait engagé des poursuites à propos de cette fameuse vidéo contre Google, en France et en Allemagne. Pour lui, le moteur de recherches américain est trop lent à faire retirer les pages de son index. “Le point fondamental, c’est que Google pourrait empêcher (cette vidéo) d’apparaître, mais ils refusent au nom d’une question de principe”, explique l’ancien avocat qu’est Mosley.”Nous ne voulons pas et nous ne pouvons pas contrôler tout ce qui est publié sur Internet”, a de son côté répondu la firme de Mountain View. “Mais lorsque nous apprenons via une requête de la cour qu’une page en particulier présente du contenu illégal alors nous faisons tout ce que nous pouvons pour l’ôter de nos résultats de recherche”. Surtout, Max Mosley veut que les résultats évoqués lorsque son nom est tapé sur Google ne soit plus associé à cette vidéo et ce scandale. Mais, sauf injonction de justice ou revirement de la part de Google, il semble que les internautes ne sont pas près d’oublier son passé trouble…Le 29 novembre 2011 à 14:15 • Maxime Lambertlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *