Discovery deux fissures découvertes sur le réservoir externe de la navette

first_imgDiscovery : deux fissures découvertes sur le réservoir externe de la navetteAlors qu’elle devait décoller une dernière fois depuis la base de Cap Canaveral, en Floride, vendredi dernier, la navette Discovery ne s’envolera pas pour l’ISS avant le 30 novembre prochain. Un délai qui permettra aux ingénieurs de la Nasa de réparer les deux fissures découvertes récemment au niveau du réservoir externe du vaisseau.La navette se voit ainsi accorder un instant de répit avant d’être définitivement mise au rebut, pour une retraite qu’elle passera en compagnie d’Atlantis et Endeavour dans un musée.Une fuite d’hydrogène a été détectée pendant le remplissage du réservoir le 5 novembre dernier, entraînant l’annulation du lancement de Discovery. Les techniciens ont décelé une craquelure de 51 centimètres dans la mousse isolante, alors qu’ils procédaient à la vidange de l’hydrogène et de l’oxygène liquide.Mais mercredi dernier, un nouveau problème a été détecté : deux fissures sur le métal du réservoir externe de la navette spatiale ont été découvertes après que les équipes techniques ont enlevé la portion de mousse isolante, explique la Nasa sur son site Internet.Les fissures se situent dans un endroit intermédiaire du réservoir qui sépare la partie hydrogène liquide, de celle où se trouve l’oxygène liquide. A très basse température, ces deux éléments forment le comburant qui alimente les trois moteurs cryogéniques de la navette. “Les ingénieurs examinent les photos de ces fissures pour déterminer la meilleure façon de les réparer sur le pas de tir”, assure la Nasa, avouant toutefois que c’est la première fois que ses techniciens devront réparer de telles fissures dans l’aluminium et la mousse isolante sur le pas de tir.Le 12 novembre 2010 à 18:04 • Emmanuel Perrinlast_img read more